Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Mercredi de la Troisième Semaine

Un jour nouveau commence (par le Chœur de l’Abbaye de Citeaux)


Un jour nouveau commence,
Un jour reçu de toi,
Père,
Nous l’avons remis d’avance
En tes mains tel qu’il sera.

Émerveillés ensemble,
Émerveillés de toi,
Père
Nous n’avons pour seule offrande
Que l’accueil de ton amour.

Marqués du goût de vivre,
Du goût de vivre en toi,
Père,
Nous n’avons pas d’autres vivres
Que la faim du pain rompu.

Comment chanter ta grâce,
Comment chanter pour toi,
Père,
Si nos cœurs ne veulent battre
De l’espoir du Corps entier ?

Le jour nouveau se lève
Le jour connu de toi,
Père,
Que ton Fils dans l’homme achève
La victoire de la croix.

Psaume 85 (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié) 

R/ Ecoute ma prière, Seigneur, je compte sur toi

1 Écoute, Seigneur, réponds-moi,
car je suis pauvre et malheureux.
2 Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu,
sauve ton serviteur qui s’appuie sur toi.
3 Prends pitié de moi, Seigneur,
toi que j’appelle tout le jour.
4 Seigneur, réjouis ton serviteur :
vers toi, j’élève mon âme!

5 Toi qui es bon et qui pardonnes,
plein d'amour pour tous ceux qui t’appellent
6 écoute ma prière, Seigneur,
entends ma voix qui te supplie.
7 Je t’appelle au jour de ma détresse,
et toi, Seigneur, tu me réponds.

8 Aucun parmi les dieux n’est comme toi,
et rien n’égale tes œuvres.

9 Toutes les nations, que tu as faites,
viendront se prosterner devant toi*
et rendre gloire à ton nom, Seigneur,
10 car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.
11 Montre-moi ton chemin, Seigneur,+
que Je marche suivant ta vérité;
unifie mon cœur pour qu’il craigne ton nom.
12 Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ;
13 il est grand, ton amour pour moi:
tu m’as tiré de l’abîme des morts.

14 Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,+
des puissants se sont ligués pour me perdre :
ils n’ont pas souci de toi.

15 Toi, Seigneur,
Dieu de tendresse et de pitié,*
lent à la colère,
plein d’amour et de vérité!
16 Regarde vers moi,

prends pitié de moi.

Donne à ton serviteur ta force,

et sauve le fils de ta servante.

17 Accomplis un signe en ma faveur ;+

alors mes ennemis, humiliés,*

verront que toi, Seigneur,

tu m’aides et me consoles.

Doxologie 

« Dieu est riche en miséricorde ;

à cause du grand amour dont il nous a aimés, alors que nous étions morts à cause de nos fautes, il nous a donné la vie avec le Christ,

– c'est par grâce que vous êtes sauvés -,

avec le Christ il nous a ressuscités, et fait asseoir dans les cieux en Jésus-Christ. »

Lettre de Paul aux Ephésiens 2,4-6 

Cantique évangélique – Benedictus (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié)

Cantique évangélique (Lc 1, 68-79) – Benedictus – Cantique de Zacharie

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,

qui visite et rachète son peuple.

Il a fait surgir la force qui nous sauve

dans la maison de David, son serviteur,

comme il l'avait dit par la bouche des saints,

par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l'ennemi,

à la main de tous nos oppresseurs,

amour qu'il montre envers nos pères,

mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre Père Abraham

de nous rendre sans crainte,

afin que, délivrés de la main des ennemis, †

nous le servions dans la justice et la sainteté,

en sa présence, tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé

prophète du Très-Haut :

tu marcheras devant, à la face du Seigneur,

et tu prépareras ses chemins

pour donner à son peuple de connaître le salut

par la rémission de ses péchés,

grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,

quand nous visite l'astre d'en haut,

pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres

et l'ombre de la mort, pour conduire nos pas

au chemin de la paix.

Doxologie

« Je me suis dispersé, là-bas, je suis obscur, je ne suis pas ma vie,

je vis mal de moi, j'ai été mort » (Augustin).

De si loin, ta Voix ranime en moi la mémoire de Toi :

Rentre en toi-même et lève-toi, retourne vers ton Père…

Voici que Tu m'as devancée, tu sors Toi-même à ma rencontre,

Tu nous espères et nous pardonnes.

 « Maintenant, je reviens vers ta Source, je vais la boire, je vais en vivre » (Augustin)

Assis à la table des pauvres, que ta grâce nous restaure :

donne-nous, à notre tour, de pardonner ;

désarme nos résistances, simplifie nos pensées, lave notre mémoire…

Que ton Nom, Père, soit sanctifié :

Notre Père (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié)