Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Mercredi de la Quatrième Semaine

Un jour nouveau commence (par le Chœur de l’Abbaye de Citeaux)

[/colonnes]

Un jour nouveau commence,
Un jour reçu de toi,
Père,
Nous l’avons remis d’avance
En tes mains tel qu’il sera.

Émerveillés ensemble,
Émerveillés de toi,
Père
Nous n’avons pour seule offrande
Que l’accueil de ton amour.

Marqués du goût de vivre,
Du goût de vivre en toi,
Père,
Nous n’avons pas d’autres vivres
Que la faim du pain rompu.

Comment chanter ta grâce,
Comment chanter pour toi,
Père,
Si nos cœurs ne veulent battre
De l’espoir du Corps entier ?

Le jour nouveau se lève
Le jour connu de toi,
Père,
Que ton Fils dans l’homme achève
La victoire de la croix.

[/colonnes]

Psaume 145 (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié) 


1 Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur ! Alléluia !
2 Je veux louer le Seigneur tant que je vis,*
chanter mes hymnes pour mon Dieu tant que je dure. Alléluia ! Alléluia !

3 Ne comptez pas sur les puissants,
des fils d’homme qui ne peuvent sauver ! Alléluia !
4 Leur souffle s’en va : ils retournent à la terre ;
et ce jour-là, périssent leurs projets. Alléluia ! Alléluia !

5 Heureux qui s’appuie sur le Dieu de Jacob,
qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu, Alléluia !
6 lui qui a fait et le ciel et la terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment ! Alléluia ! Alléluia !

Il garde à jamais sa fidélité,
7 il fait justice aux opprimés ; Alléluia !
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés. Alléluia ! Alléluia !

8 Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés, Alléluia !
le Seigneur aime les justes,
9 le Seigneur protège l’étranger. Alléluia ! Alléluia !

Il soutient la veuve et l’orphelin,
il égare les pas du méchant. Alléluia !
10 D’âge en âge, le Seigneur régnera :
ton Dieu, ô Sion, pour toujours ! Alléluia ! Alléluia !

« Nous avons été intégrés dans la construction qui a pour fondation les apôtres et les prophètes, et la clé de voute, la pierre maîtresse, c'est Jésus-Christ lui-même.

En lui, toute construction s'ajuste et s'élève pour former un temple saint dans le Seigneur.

En lui, tous ensemble, nous sommes intégrés à la construction pour devenir une demeure de Dieu par l'Esprit. »

Lettre de Paul aux Ephésiens 2,4-6

Cantique évangélique – Benedictus (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié)

Cantique évangélique (Lc 1, 68-79) – Benedictus – Cantique de Zacharie

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,

qui visite et rachète son peuple.

Il a fait surgir la force qui nous sauve

dans la maison de David, son serviteur,

comme il l'avait dit par la bouche des saints,

par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l'ennemi,

à la main de tous nos oppresseurs,

amour qu'il montre envers nos pères,

mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre Père Abraham

de nous rendre sans crainte,

afin que, délivrés de la main des ennemis, †

nous le servions dans la justice et la sainteté,

en sa présence, tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé

prophète du Très-Haut :

tu marcheras devant, à la face du Seigneur,

et tu prépareras ses chemins

pour donner à son peuple de connaître le salut

par la rémission de ses péchés,

grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,

quand nous visite l'astre d'en haut,

pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres

et l'ombre de la mort, pour conduire nos pas

au chemin de la paix.

Doxologie

Ta Parole nous est offerte et cependant nous résistons ;

Ta Parole se donne forte et tranchante mais elle s'estompe, fragile, sous le flot de nos mots ;

Ta Parole illumine, limpide, et reste pourtant cachée, discrète :

nous la cherchons comme à tâtons.

Christ, ta parole nous éclaire mais elle ne brille qu'au-devant de ton pas :

elle est tout près de nous et son immensité occupe les siècles…

Christ, Parole du Père, en Toi, Dieu lui-même veut nous apprendre Dieu !

Que ton Esprit nous ouvre à la nouveauté de ta Parole :

Pour qu'elle nous délivre ses secrets, imprègne-là en nous,

écris-là sur notre corps, raconte-là à partir de notre cœur…

Dans le silence, que ta Parole prenne en nous et enflamme notre désir

et dans la confiance nous appellerons :

Notre Père (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié)