Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Mercredi de la Deuxième Semaine

Louange du soir

Seigneur, au seuil de cette nuit par Le Chœur de l’Abbaye d’En Calcat


Seigneur, au seuil de cette nuit,
Nous venons te rendre l'esprit
Et la confiance.
Bientôt nous ne pourrons plus rien ;
Nous les mettons entre tes mains
Afin qu'en toi nos vies demain
Prennent naissance.

Ce jour en train de décliner,
Tu nous donnes de le tourner
Vers le mystère
Qui fit le premier soir avant
La première aube sur les temps,
Et chaque soir au soir suivant
Dit ta lumière.

Rappelle-toi lorsque tu vins
Dans le vent de nuit au jardin
De la genèse,
Afin que l’homme trouve au cœur
Un nouveau jour, plus intérieur,
Qui le rappelle à son Seigneur,
Quand l'autre baisse.

Tu ne l'as pas abandonné ;
Ton esprit de feu dans la nuée
Resta fidèle.
Et puis le ciel s'est découvert,
Quand tu pris chair de notre chair,
Quand tu donnas à l'univers
Sa nuit nouvelle.

Surtout, Jésus, rappelle-toi,
Descendant encore plus bas,
À la mort même :
Puisque tout est renouvelé,
Laisse ce soir nos cœurs aller
Dans cette paix que tu promets
À ceux qui t'aiment.

Psaume 4 par Le Chœur des Moines de l’Abbaye de Tamié

02 Quand je crie, réponds-moi, Dieu, ma justice ! Toi qui me libères dans la détresse, pitié pour moi, écoute ma prière !

03 Fils des hommes, jusqu’où irez-vous dans l’insulte à ma gloire, * l’amour du néant et la course au mensonge ?

04 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle, le Seigneur entend quand je crie vers lui.

05 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ; réfléchissez dans le secret, faites silence.

06 Offrez les offrandes justes et faites confiance au Seigneur.

07 Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !

08 Tu mets dans mon cœur plus de joie que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

09 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, car tu me donnes d’habiter, Seigneur, seul, dans la confiance.

Jésus leur adressa la parole :

« Si vous demeurez en moi

et que mes paroles demeurent en vous,

vous demanderez tout ce vous voudrez

et cela vous arrivera.

Ce qui glorifie mon Père,

c'est que vous portiez

du fruit en abondance

et que vous soyez

pour moi des disciples. »

 

Magnificat par le Chœur des Moines de l’Abbaye de Tamié

« Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s'est penché sur son humble servante ;

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !

Sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,

en faveur d'Abraham et sa descendance à jamais. »

Dieu fidèle, tu as écouté la prière de ton Christ, tu l'as libéré de la détresse. Nous te le demandons : que nos cœurs ne se troublent pas, rends-les confiants, mets en eux ta joie. Et donne-nous d'attendre, dans le silence et la paix, la grâce de voir ton visage. Amen !