Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Lundi de la Troisième Semaine

Louange du soir

Le jour s’achève par Le Chœur des Moines de l’Abbaye de Tamié

Le jour s’achève
Mais la gloire du Christ
Illumine le soir.
Le pain rompu,
Le vin nouveau
Portent leur fruit de louange :
Béni sois-tu, ô notre Père,
En Jésus, le Vivant !

L’Esprit, nous garde
Sous l’alliance du Christ
Et le signe pascal.
La vie reçue,
La vie donnée
Rythment le temps de l’Église :
Nous sommes tiens, ô notre Père,
En Jésus, le Vivant !

Le monde marche
Vers le règne du Christ,
Et sa nuit prendra fin.
Nos cœurs l’ont su,
Nos yeux verront :
L’œuvre de Dieu est lumière !
Tu nous l’as dit, ô notre Père,
En Jésus, le Vivant.

Que l’on découvre
Le Visage du Christ
À la joie des sauvés.
Il est venu,
Il vient encore,
Dieu tient toujours sa promesse :
Tu nous bénis, ô notre Père,
En Jésus, le Vivant.

Psaumes 122 et 123  par Le Chœur des Moines de l’Abbaye de Tamié 

PSAUME 122

01 Vers toi j’ai les yeux levés, vers toi qui es au ciel.

02 Comme les yeux de l’esclave vers la main de son maître, + comme les yeux de la servante vers la main de sa maîtresse, * nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu, attendent sa pitié.

03 Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous : notre âme est rassasiée de mépris.

04 C’en est trop, nous sommes rassasiés * du rire des satisfaits, du mépris des orgueilleux !

PSAUME 123

01 Sans le Seigneur qui était pour nous, – qu’Israël le redise – +

02 sans le Seigneur qui était pour nous quand des hommes nous assaillirent, *

03 alors ils nous avalaient tout vivants, dans le feu de leur colère.

04 Alors le flot passait sur nous, le torrent nous submergeait ; *

05 alors nous étions submergés par les flots en furie.

06 Béni soit le Seigneur * qui n’a pas fait de nous la proie de leurs dents !

07 Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur ; * le filet s’est rompu : nous avons échappé.

08 Notre secours est le nom du Seigneur * qui a fait le ciel et la terre.

                                                                                                                                                                              

Jésus leur adressa la parole :

« Dans la maison de mon Père,

il y a beaucoup de demeures.

Lorsque je serai allé vous préparer une place,

je reviendrai et je vous prendrai avec moi,

si bien que là où je suis, vous serez vous aussi ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magnificat par le Chœur des Moines de l’Abbaye de Tamié

« Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s'est penché sur son humble servante ;

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !

Sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,

en faveur d'Abraham et sa descendance à jamais. »

Notre Père qui es au ciel, nos yeux se lèvent vers toi : nous attendons tout de ta main. Si nous sommes dans l'épreuve et le rejet, à cause de l'Evangile, n'oublie pas que nous vivons à ton service, tournés vers toi, donnés aux autres. Garde-nous en ton Christ par l'Esprit.  Amen !