Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Lundi de la Quatrième Semaine

Amour qui planais sur les eaux De la tour du pin/Gelineau/Kinnor – par le Chœur de l’Abbaye de Timadeuc

1.
Amour qui planais sur les eaux
Et les berças du premier souffle,
Nos âmes dorment ;
Prends-les d'un battement nouveau
Qui reflue au Christ vers leur source
Pour déborder parmi les hommes.
2.
Tu es cette voix qui gémit,
Dans les douleurs de notre monde,
Le nom du Père ;
Mais en retour tu es aussi
La voix apportant sa réponse :
L'Amour de Dieu couvre la terre.

3.
Tu es la genèse en tout temps,
Tu es le vent qui crie naissance
À l'âme obscure ;
Tu nous engendres du dedans,
Tu fais tressaillir le silence
Au fond de toute créature.
4.
Amour descendant aujourd'hui,
Viens agiter les eaux enfouies
De nos baptêmes,
Qui de la mort de Jésus Christ
Nous font ressurgir dans sa vie :
Tout est amour dans l'Amour même.

Le psaume 89 (par le Chœur de l’Abbaye de Keur Moussa au Sénégal)

R/ Il a changé notre deuil en une danse, Alléluia !

Il nous a rassasiés de son amour au matin, Alléluia !

1 D’âge en âge, Seigneur,
tu as été notre refuge.
2 Avant que naissent les montagnes, +
que tu enfantes la terre et le monde, *
de toujours à toujours, toi, tu es Dieu.
3 Tu fais retourner l’homme à la poussière ;
tu as dit : « Retournez, fils d’Adam ! »
4 A tes yeux, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.

5 Tu les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
6 elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.

7 Nous voici anéantis par ta colère ;
ta fureur nous épouvante :
8 tu étales nos fautes devant toi,
nos secrets à la lumière de ta face.

9 Sous tes fureurs tous nos jours s’enfuient,
nos années s’évanouissent dans un souffle.
10 Le nombre de nos années ? soixante-dix,
quatre-vingts pour les plus vigoureux !
Leur plus grand nombre n’est que peine et misère ;
elles s’enfuient, nous nous envolons.
11 Qui comprendra la force de ta colère ?
Qui peut t’adorer dans tes fureurs ?
12 Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.

13 Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ?
Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.
14 Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
15 Rends-nous en joies tes jours de châtiment
et les années où nous connaissions le malheur.
16 Fais connaître ton œuvre à tes serviteurs
et ta splendeur à leurs fils.
17 Que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains ;
oui, consolide l’ouvrage de nos mains.

Doxologie

R/ Il a changé notre deuil en une danse, Alléluia !

Il nous a rassasiés de son amour au matin, Alléluia !

 

« Dieu a voulu, à partir d'Israël et des païens, créer en Christ un seul homme nouveau :

les réconcilier, tous les deux, en un seul corps, au moyen de la Croix.

Dans la croix du Christ, il a tué la haine.

Il est venu annoncer la paix à ceux qui étaient loin, et la paix à ceux qui étaient proches. »

Lettre de Paul aux Ephésiens 2,15-19

 

Cantique évangélique – Benedictus (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié)

Cantique évangélique (Lc 1, 68-79) – Benedictus – Cantique de Zacharie

Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,

qui visite et rachète son peuple.

Il a fait surgir la force qui nous sauve

dans la maison de David, son serviteur,

comme il l'avait dit par la bouche des saints,

par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l'ennemi,

à la main de tous nos oppresseurs,

amour qu'il montre envers nos pères,

mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre Père Abraham

de nous rendre sans crainte,

afin que, délivrés de la main des ennemis, †

nous le servions dans la justice et la sainteté,

en sa présence, tout au long de nos jours.

Et toi, petit enfant, tu seras appelé

prophète du Très-Haut :

tu marcheras devant, à la face du Seigneur,

et tu prépareras ses chemins

pour donner à son peuple de connaître le salut

par la rémission de ses péchés,

grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,

quand nous visite l'astre d'en haut,

pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres

et l'ombre de la mort, pour conduire nos pas

au chemin de la paix.

Doxologie

Dieu, ils sont cachés à nos yeux, ces chemins de liberté qui se tracent dans notre monde,

dans les communautés de disciples de ta Parole.

Ouvre nos yeux ! Donne-nous d'espérer et de croire…

Dieu, aujourd'hui, la terre entière est devenue notre demeure.

Ouvre nos oreilles, ouvre nos mains pour recevoir et pour donner ce pain d'offrande :

il est face à toi, pour tous les humains dans leur faim essentielle.

Dieu, retourne-nous tout entiers, pour nous apprendre à voir, à écouter,

à marcher sur ces chemins nouveaux que tu veux pour nous tes disciples,

pour tous les proches et lointains…

Fais-nous ouvrir les chemins d'humanité que tu espères… :

Notre Père (par Le Chœur de l’Abbaye de Tamié)