Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Deuxième rencontre biblique de la session 2022-2023 – Lundi 14 novembre ou Mardi 15 novembre 2022

Enquête sur Jésus de Nazareth ; en quête de Jésus le Christ (2)

 

La Traversée de la nuit avec, comme fil conducteur, l'Évangile de Luc

Monter vers Jérusalem : enseignement de Jésus aux disciples

 Lundi 14 novembre 18h30 à 20h  ou Mardi 15 novembre 15h à 16h30

 

Fiche de Préparation

 

Les disciples ont été envoyés en avant de Jésus comme messagers, pour annoncer le Règne qui vient, lui-même, sa propre personne. A la fin du chapitre 10 de Luc, un double modèle d'accueil du Royaume nous est donné à traves l'hospitalité de Marthe et Marie.

Hospitalité chez Marthe et Marie

10,38 Comme ils étaient en route, il entra dans un village et une femme du nom de Marthe le reçut dans sa maison. 39 Elle avait une sœur nommée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 40 Marthe s’affairait à un service compliqué. Elle survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissée seule à faire le service ? Dis-lui donc de m’aider. » 41 Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et t’agites pour bien des choses. 42 Une seule est nécessaire. C’est bien Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. »

La parabole du Bon Samaritain (Luc 10,29-37), la visite chez Marthe et Marie (Luc 10,38-42), l'enseignement sur la prière (Luc 11,1-13) développent les trois grandes caractéristiques de la vie religieuse juive : aumône ou acte de miséricorde (le bon Samaritain) ; écoute de la Parole (Marthe et Marie) ; prière (Notre Père et développements).

Pour introduire le parcours de ce jour une vidéo : Transfiguration et Annonce de la Passion

Comment « suivre » Jésus ?

9,20 Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Pierre prit la parole et dit : « Le Christ, le Messie de Dieu. »

21 Mais Jésus, avec autorité, leur défendit vivement de le dire à personne,

22 et déclara : « Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu'il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

23 Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et qu'il me suive.

24 Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera.

25 Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s'il se perd ou se ruine lui-même ?

26 Celui qui a honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire, la sienne, celle du Père et des saints anges. 27 Je vous le dis en vérité : parmi ceux qui sont ici présents, certains ne connaîtront pas la mort avant d'avoir vu le règne de Dieu. »

Transfiguration, Fra Angelico

 

A chaque fois qu'il annonce sa Passion (Luc 9,22 ; 9,44 ; 17,25 ; 18,31), Jésus se désigne comme le « Fils de l'homme » qui doit souffrir, être rejeté, mis à mort et ressusciter le troisième jour…

Paradoxe d'un Messie souffrant mais promis à la Vie éternelle et à la gloire.

Qui donc sera capable de vivre au jour le jour à la fois l'accueil du Royaume et son attente ?

Le long enseignement de Jésus aux disciples, sur le chemin, jusqu'aux dernières étapes de la montée à Jérusalem, nous est adressé à nous aujourd'hui.

 

 

 Dans quelles dispositions attendre la venue du Règne du Christ dans sa gloire ?

Orienter son cœur

12,29 Ne cherchez donc pas ce que vous allez manger et boire ; ne soyez pas anxieux.

30 Tout cela, les nations du monde le recherchent, mais votre Père sait que vous en avez besoin.

31 Cherchez plutôt son Royaume, et cela vous sera donné par surcroît.

32 Sois sans crainte, petit troupeau : votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.

33 Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumône. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, là où le voleur n'approche pas, où la mite ne détruit pas.

34 Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.

Demeurer vigilant – Rester en tenue de service

12,35 Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées.

36 Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera à la porte.

Le Maître se fait serviteur

37 Heureux ces serviteurs-là que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : c'est lui qui, la ceinture autour des reins, les fera prendre place à table et passera pour les servir.

38 S'il revient vers minuit ou vers trois heures du matin et qu'il les trouve ainsi, heureux sont-ils !

39 Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur viendrait, il n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison.

40 Vous aussi, tenez-vous prêts : c'est à l'heure où vous n'y penserez pas que le Fils de l'homme viendra. »

41 Pierre dit alors : « Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole, ou bien pour tous ? »

42 Le Seigneur répondit : « Que dire de l'intendant fidèle et sensé à qui le maître confiera la charge de son personnel pour distribuer, en temps voulu, la ration de nourriture ?

43 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d'agir ainsi !44 Vraiment, je vous le déclare : il l'établira sur tous ses biens.

45 Mais si le serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde à venir”, et s'il se met à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer,

46 alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, il l'écartera et lui fera partager le sort des infidèles.

47 Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups.                                                       

48 Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, celui-là n'en recevra qu'un petit nombre. À qui l'on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l'on a beaucoup confié, on réclamera davantage.

Passer par le feu : discerner et choisir

12,49 Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé !

50 Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu'à ce qu'il soit accompli !

51 Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division.

52 Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ;

53 ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

54 S'adressant aussi aux foules, Jésus disait : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu'il va pleuvoir, et c'est ce qui arrive.

55 Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu'il fera une chaleur torride, et cela arrive.

56 Hypocrites ! Vous savez interpréter l'aspect de la terre et du ciel ; mais ce moment-ci, pourquoi ne savez-vous pas l'interpréter ?

Le riche et le pauvre Lazare