Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Le 13 décembre 2022 à 15h30

Troisième rencontre biblique de la session 2022 – 2023

Enquête sur Jésus de Nazareth  – En quête de Jésus le Christ (2)

La Traversée de la nuit avec, comme fil conducteur, l'Évangile de Luc

Monter vers Jérusalem : quelle est ta véritable richesse ?

 Fiche de Préparation

Dans les chapitres 12 à 18 de l'Évangile de Luc, il est beaucoup question d'argent, de richesse, de pauvreté, d'usage des biens, de rapport entre les nantis et les laissés pour compte… Et aussi, d'abandon à la providence ou, pour le dire de façon plus parabolique, de discernement : « Là où est ton trésor, là sera ton cœur » ! Au chapitre 19 de Luc, nous trouverons la rencontre, très emblématique, de Jésus avec Zachée le publicain, épisode très connu et commenté et qui constitue comme une illustration concrète des réflexions de l'évangéliste sur l'usage de l'argent…

A l'approche de Noël, il est bon de s'interroger sur ces questions et de méditer le mystère de la venue au monde de Jésus, pauvre parmi les pauvres et l'annonce de l'intervention d'un Dieu soucieux des petits, dans le Magnificat : « Le Tout Puissant est intervenu de toute la force de son bras ; il a dispersé les hommes à la pensée orgueilleuse ; il a jeté les puissants à bas de leurs trônes et il a élevé les humbles ; les affamés, il les a comblés de biens et les riches, il les a renvoyés les mains vides » (Luc 2,51-53).

Pour introduire le parcours de ce jour, une vidéo : La Parabole du riche insensé :

 

Rembrandt – Parabole de l'homme riche

La parabole du riche et du pauvre Lazare

Evangéliaire d'Echternach, 1020 – Le riche et le pauvre Lazare

16,19 « Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux.

20 Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d'ulcères.

21 Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.

22 Or le pauvre mourut, et les anges l'emportèrent auprès d'Abraham. Le riche mourut aussi, et on l'enterra.

23 Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui.

24 Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l'eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.

25 – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance.

26 Et en plus de tout cela, un grand abîme         

 a été établi entre vous et nous, pour que ceux

qui voudraient passer vers vous

ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.”

27 Le riche répliqua : “Eh bien ! père, je te prie d'envoyer Lazare dans la maison de mon père.

28 En effet, j'ai cinq frères : qu'il leur porte son témoignage, de peur qu'eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !”

29 Abraham lui dit : “Ils ont Moïse et les Prophètes : qu'ils les écoutent !

30 – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu'un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.”

31 Abraham répondit : “S'ils n'écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu'un pourra bien ressusciter d'entre les morts : ils ne seront pas convaincus.” ».

Quelques pistes de réflexion

  • Nous avons deux personnages : le riche et Lazare, le pauvre ; et la description de leur sort dans la vie terrestre et dans l'au-delà, avec des représentations mythologiques classiques. La Parabole veut-elle nous décrire l'au-delà avec ses règlements de compte ?
  • Dans un premier temps, traversons la parabole dans son déroulé:
  • 1er moment (19-21) : mise en scène de deux personnages aux antipodes, contraste frappant dans la description. Mais nous dit-on que le pauvre est bon et le riche mauvais ? Noter que le riche n'a pas de nom, tandis que le pauvre se nomme Lazare, ce qui se traduit : « Mon aide vient de Dieu ».
  • 2ème moment (22-23) : nous assistons à un renversement de situation. Qu'en penser ?
  • 3ème moment (24-26) : un premier dialogue entre le riche et Abraham ; le riche implore pour lui-même.
  • 4ème moment (27-31) : un deuxième dialogue ; le riche implore pour ses frères.

+ Que demande le riche à Abraham ?

+ Quelle est la réponse d'Abraham ?

+ Pourquoi la figure d'Abraham est-elle importante ?

  • Pour aller vers une interprétation et une actualisation :
  • Cette parabole est-elle une menace adressée à ceux qui ne seraient pas généreux envers les autres ?
  • Présente-t-elle un jugement implacable sous forme de punition/rétribution ?
  • Essayer de relire la parabole de façon anthropologique : que se passe-t-il, du début à la fin, dans la relation entre le riche et Lazare ?
  • A partir de quel moment le riche « voit-il » Lazare, le reconnaît-il ?
  • En fonction de ces réflexions, nous demander : quelle invitation m'est adressée aujourd'hui, dans le jeu de mes relations ?
  • L'enjeu de la parabole est-il d'ordre moral ou un appel à discerner ce qui structure notre existence ?

Rembrandt – La Pièce aux cent florins

 

Aucun événement n'a été trouvé

mar

18

Juin

Le 18 juin 2024 à 18h30

Messe du mardi à 18h30

 



jeu

20

Juin

Le 20 juin 2024 à 18h30

Messe du jeudi à 18h30

 




mar

25

Juin

Le 25 juin 2024 à 18h30

Messe du mardi à 18h30

 



jeu

27

Juin

Le 27 juin 2024 à 18h30

Messe du jeudi à 18h30

 



Tout afficher