Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Vendredi 24 décembre 2021

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l'ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l'allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane. Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés.

Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ». Et le pouvoir s'étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David !

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière »

En cette nuit de Noël, un Dieu va apparaître sur terre. Cela en valait-il vraiment la peine puisqu'il va disparaître presqu'aussitôt dans l'épaisseur de notre humanité ?

Contemplons Jésus, Lumière de Dieu qui vient sous le boisseau. Feu de Dieu qui couve sous la cendre. Jésus, Verbe de Dieu mais presque muet en sa passion, Parole de Dieu réduite au silence.

Recevons Jésus, Puissance de Dieu, désormais infiniment fragile. Fils de Dieu, mais caché sous le voile d'un petit enfant. Incarnation de Dieu, mais comme rampante, furtive, qui s'accomplit à l'abri des regards, sauf de quelques hommes et femmes de peu.

Voici donc la volonté de Présence de Dieu au milieu de nous : la pauvreté d'une mangeoire, la modestie d'une humble famille de Nazareth, le dénuement d'un prophète qui n'a pas d'endroit où reposer la tête, un peu de Pain livré entre nos mains…

Serions-nous scandalisés ou impatients, comme si injure était faite à Dieu ou à notre zèle pour l'annoncer ?

La Lumière qui vient à Noël, c'est Dieu lui-même qui s'efface et s'enfouit, tel le levain dans la pâte.

Chant : “Nous te cherchions, Seigneur Jésus” par le Chœur des Moines de l’Abbaye de Tamié