Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Samedi 11 décembre 2021

Les disciples interrogèrent Jésus : « Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ?» Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre tout en place. Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Le Fils de l’homme, lui aussi, va souffrir par eux. »

Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.

Jésus, Messie inattendu

Il est certain que Jésus ne se voit pas comme le Messie attendu. Son comportement présente un Messie inattendu.

Il est certain que Jésus ne se voit pas comme Élie ni comme Jean-Baptiste.

À plusieurs occasions, Jésus se fait questionner sur son identité. Jésus ne dit jamais qui il est. Il fait ce qu'il est. Regarde comment agit Jésus et tu perceras son identité. Jésus a pratiqué Dieu. Il a conscience qu'il inaugure un temps nouveau, celui d'exister pour les autres, celui où les derniers, les exclus, seront les premiers, celui d'un appel à vivre ensemble dans la fraternité.

Son identité s'exprime le mieux dans le mouvement de sa descente vers nous : il est devenu l'un de nous pour nous. Il s'est dépouillé, a choisi la condition de serviteur (cf. Ph 2, 6-7) pour nous dire cela. Sa vie est solidarité, au-delà de la générosité exprimée en temps de crise.

Jésus se fait fraternité, solidaire de ceux dont on ne peut se passer pour leur redonner leur dignité humaine. Il se refuse d'être prisonnier d'un certificat de conformité. Il vit comme un insignifiant. Il semble « obliger » les chefs religieux à le rejeter tant son comportement envers les impurs leur est inacceptable, tant il vit, dit un rabbin, à côté du chemin.

Plus scandaleux encore, Jésus met fin aux clivages juifs-païens, purs-impurs. Il a voulu à partir du juif et du païen, créer en lui un seul homme nouveau, un seul corps au moyen de sa croix (Ep 2, 13-16).

Tout ceci pose question à notre contemplation : notre comportement recevrait-il aujourd'hui l'imprimatur Jésus ?

Chant : “Sans te voir nous t'aimons…” par l’Ensemble Vocal l’Alliance