Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Lundi 13 décembre 2021

Jésus était entré dans le Temple, et, pendant qu’il enseignait, les chefs des prêtres et les anciens du peuple l’abordèrent pour lui demander : « Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? » Jésus leur répliqua : « À mon tour, je vais vous poser une seule question ; et si vous me répondez, je vous dirai, moi aussi, par quelle autorité je fais cela : Le baptême de Jean, d’où venait-il, du ciel ou des hommes ? » Ils faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va nous dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” Si nous disons : “Des hommes”, nous devons redouter la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. » Ils répondirent donc à Jésus : « Nous ne savons pas !» Il leur dit à son tour : « Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais cela. »

Entendre celui qui parle d'auprès de Dieu

La parole et les œuvres (« sagesse » et « miracles ») de Jésus séduisent et interrogent ceux qui l'entendent et le voient. Pourtant, cet enseignement « donné avec autorité et non pas à la manière » des spécialistes (« scribes »), souvent répétiteurs d'une doctrine figée, extérieure à la vie, cette Parole en acte qu'est Jésus provoque résistance et rejet.

Cette Parole en acte est obstruée par une vision fermée de l'identité de l'autre : « N'est-il pas le fils du charpentier ? N'a-t-il pas pour mère la nommée Marie ? Et ils étaient profondément choqués à son sujet » (Mt 13,55.57). En fait, se pose, ici, la question de l'origine de Jésus : De qui es-tu le fils ? D'où viens-tu ? Par quelle autorité dis-tu ou fais-tu cela ?

C'est que Jésus ne parle pas de Dieu ; il parle et agit d'auprès de Dieu, depuis ce « commencement » (cf. Jean 1,1), depuis le silence du Père. Jésus parle et agit toujours « tourné vers le sein du Père ». C'est pourquoi sa parole vive donne vie en abondance et à tous ceux qui la reçoivent.

« Et ce n'est pas la voix des professeurs d'histoire

Et ce n'est pas les poids des maîtres de grimoires

Que nous interrogerons pour nos avènements.

Et ce ne sera pas leurs boîtes de conserve

Qui feront notre espoir et notre nourriture. »

(Charles Péguy, Porche du mystère de la deuxième vertu)

Chant : “Lumière pour l'homme aujourd'hui”