Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Dimanche 28 novembre 2021

En ce temps-là, Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots. Les hommes mourront de peur dans l'attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors, on verra le Fils de l'homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s'alourdisse dans les beuveries, l'ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste comme un filet ; il s'abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d'échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l'homme. »

Tenir debout, devant le Christ qui vient

« Ils verront le Fils de l'homme venir, entouré d'une nuée, dans la plénitude de la puissance et de la gloire. Restez éveillés et priez en tout temps pour tenir debout devant le Fils de l'homme » (Luc 21,27.36)
Voici Jésus, Sagesse de Dieu en actes et en paroles ! Et le propre de la Sagesse est de déchiffrer les prophètes et de voir se réaliser leurs paroles dans les événements auxquels nous sommes mêlés nous-mêmes.
Jésus, Sagesse du Père, ira jusqu'au bout de son chemin de manifestation et de révélation. Le Sage est arrivé à son accomplissement. Il nous a déjà montré quelle compagnie il préfère : celle de la veuve pauvre qui a tout donné. Il nous a aussi montré et désigné du doigt le mensonge de ceux qui dévorent le bien des pauvres et font de longues prières, pour se montrer aux yeux de tous.
La Sagesse, Jésus Verbe du Père, a traversé l'histoire : il réunit le ciel et la terre ; il unit la parole – le Logos – et le corps. Cet accomplissement produit un grand bouleversement parce qu'il montre la naissance d'un monde neuf : un printemps qui annonce l'été. « Voyez le figuier : dès qu'il bourgeonne, vous savez de vous-mêmes, à le voir, que déjà l'été est proche. De même, vous aussi, quand vous verrez cela arriver, sachez que le règne de Dieu est proche ».
Ces « paroles ne passeront pas » ! Comment comprendre et discerner, dans le grand bouleversement de nos histoires, le signe proche de notre délivrance ?
« Tenez-vous sur vos gardes… Veillez et priez en tout temps… Pour avoir la force de tenir debout devant le Fils de l'homme ».

Prière : “Nous te rendons grâce, Dieu notre Père, car ton Fils nous réveille sans cesse du sommeil : il nous donne de te reconnaître, toi, le Dieu vivant, dans tous nos frères et sœurs en humanité.”

 

Chant : “Une voix parcourt la terre” par l’Abbaye de Pradines