Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Samedi 19 décembre 2020 – Luc 1,5-25

Au temps suspendu

Il y avait, au temps d'Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, du groupe d'Abia. Sa femme aussi était descendante d'Aaron ; elle s'appelait Élisabeth. Tous les deux vivaient comme des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur d'une manière irréprochable. Ils n'avaient pas d'enfants, car Élisabeth était stérile, et tous deux étaient âgés.
Or, tandis que Zacharie, au jour fixé pour les prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, il fut désigné par le sort, suivant l'usage liturgique, pour aller offrir l'encens dans le sanctuaire du Seigneur. Toute l'assemblée du peuple se tenait dehors en prière à l'heure de l'offrande de l'encens. L'ange du Seigneur lui apparut debout à droite de l'autel de l'encens. En le voyant, Zacharie fut bouleversé et saisi de crainte. L'ange lui dit : ” Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été entendue : ta femme Élisabeth te donnera un fils, et tu le nommeras Jean. Tu seras dans la joie et l'allégresse, beaucoup d'hommes se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. ”

Commentaire

Pourquoi Luc nous raconte-t-il l'histoire du couple Zacharie/Elisabeth ? L’Évangile de Luc commence au Temple par un acte liturgique. Le prêtre, après avoir offert l'encens (v9) devait bénir la foule en prière (v10). Zacharie, muet, est dans l'incapacité d'achever la prière liturgique. Le temps est comme suspendu jusqu'à la venue du Grand Prêtre (He 9,11-14), le Christ, qui donne la bénédiction (Lc 24,50). Des naissances miraculeuses, don de Dieu, il y en a plein dans l'Ancien Testament. Pourquoi en raconter une de plus ? Pour souligner que Dieu exauce la prière (v13), au temps voulu ; il libère de la honte (v25). Alors pourquoi Elisabeth se tient cachée cinq mois durant (v24) ? Le temps est comme suspendu. Le silence d'Elisabeth nous conduit à la méditation de Marie (Lc 2,19.51). Luc crée le suspens. Nous sommes mis en attente de cet enfant annoncé, Jean, venant avec l'Esprit et la puissance d'Elie en mission de paix et de réconciliation (v17). Pourtant les premiers mots de Jean ne seront pas des plus paisibles (Lc 3,7). Le temps est comme suspendu, en attente du salut de Dieu (Lc 4,18-21).

Prière

Viens Jésus, Emmanuel, viens tracer notre chemin. Visite-nous, toi qui es l'Etoile du matin. Fais monter dans nos regards la lumière du jour d'éternité.

Chant :  Ô viens Jésus, Ô viens Emmanuel (par La Paroisse Notre Dame des Tertres)