Notre-Dame de Pépiole Bienvenue dans notre chapelle

Sixième rencontre biblique – Lettre de Paul aux Romains (suite)

enseignement-partage animé par Sœur Frédérique OLTRA

Romains 8, 1-39  - La vie selon la grâce (2) - La vie du croyant dans l'Esprit

Chers Amis de la Chapelle et des Rencontres Bibliques,
Notre parcours biblique 2020-2021 animé par Sœur Frédérique avec la Lettre de Paul aux Romains doit s’adapter aux contraintes sanitaires et s’en trouve quelque peu bouleversé, notamment en raison du couvre-feu de 18h encore en vigueur.
La sixième rencontre biblique se déroulera
le lundi 15 février 2021 de 15h à 16h30 à la Maison d’Accueil Engaddi 
(La Chapelle étant réservée aux visites durant ces horaires).
Romains 8, 1-39  – La vie selon la grâce (2) – La vie du croyant dans l’Esprit
Contrairement à nos habitudes, nous vous proposons une seule rencontre, pour laquelle vous trouverez un guide de lecture préparatoire ci-dessous.
Afin de permettre à Sœur Frédérique de préparer son intervention et d’organiser la salle de la Maison d’Accueil dans le respect des normes sanitaires, il est nécessaire et INDISPENSABLE  de connaître le nombre de participants. Par conséquent, veuillez vous inscrire par retour d’e-mail impérativement avant le mercredi 10 février 2021.
En fonction de vos réponses, nous vous confirmerons la tenue ou le report de cette rencontre.

Préparation

La vie selon la grâce (2) – la vie du croyant dans l'Esprit (Rm 8,1-39)

Le chapitre 8 de la Lettre aux Romains déploie l'immense processus du dessein de Dieu pour l'humanité et la création. Nous pouvons découper ce chapitre de la manière suivante.

  • Le passé récent est marqué par la levée de la condamnation et l'entrée dans la vie selon la loi de l'Esprit. Nous recevons la loi de l'Esprit et nous entrons dans une décision pour rejeter le désir de la chair qui mène à la mort et pour suivre le désir de l'Esprit qui nous entraîne vers la vie : Romains 8,1-11.
  • Notre présent est caractérisé par l'entrée dans la filiation, attestée par la présence de l'Esprit. L'Esprit se joint à notre esprit et nous engage dans une vie conforme à celle d'un héritier, d'un enfant de Dieu : Romains 8,12-17.
  • Notre avenir traversé d'épreuves est soutenu par l'espérance. Nous attendons la délivrance de notre corps : c'est la tâche difficile qui nous engage. Notre prière, prise en charge par les gémissements de l'Esprit, est accompagnée par les gémissements de la création : Romains 8,18-27.

Ces trois périodes de notre cheminement sont traversées par l'œuvre de la grâce de Dieu en nous et dans la création : Romains 8,28-30. Le chapitre s'achève par un chant de reconnaissance : au cœur de l'adversité, nous expérimentons l'amour indéfectible de Dieu : Romains 8,31-39.

1.      Levée de la condamnation et entrée dans la vie selon l'Esprit : Rm 8,1-11

Le passé récent (Rm 8,1-8)

8,1Il n'y a donc, maintenant, plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.

2Car la loi de l'Esprit qui donne la vie en Jésus Christ m'a libéré de la loi du péché et de la mort.

3Ce qui était impossible à la loi, car la chair la vouait à l'impuissance, Dieu l'a fait : à cause du péché, en envoyant son propre Fils dans la condition de notre chair de péché, il a condamné le péché dans la chair,

4afin que la justice exigée par la loi soit accomplie en nous, qui ne marchons pas sous l'empire de la chair, mais de l'Esprit.

5En effet, sous l'empire de la chair, on tend à ce qui est charnel, mais sous l'empire de l'Esprit, on tend à ce qui est spirituel :

6la chair tend à la mort, mais l'Esprit tend à la vie et à la paix.

7Car le mouvement de la chair est révolte contre Dieu ; elle ne se soumet pas à la loi de Dieu ; elle ne le peut même pas.

8Sous l'empire de la chair on ne peut plaire à Dieu.

  • Quels bénéfices avons-nous obtenus en échappant à la condamnation ? Cette situation est-elle irrémédiable ? Comment s'effectue en nous le passage de la mort à la vie ?

L'habitation de l'Esprit (Rm 8,9-11)

8,9Or vous, vous n'êtes pas sous l'empire de la chair, mais de l'Esprit, puisque l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartient pas.

10Si Christ est en vous, votre corps, il est vrai, est voué à la mort à cause du péché, mais l'Esprit est votre vie à cause de la justice.

11Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus Christ d'entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous.

Paul nous confirme que l'Esprit de Dieu habite en nous (9), de sorte que le Christ demeure en nous (10), comme nous sommes en Christ (8,1). Remarquons le mouvement de cette donation.

le temps présent : l'accès à la filiation (Rm 8,12-17)

8,12Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais non envers la chair pour devoir vivre de façon charnelle.

13Car si vous vivez de façon charnelle, vous mourrez ; mais si, par l'Esprit, vous faites mourir votre comportement charnel, vous vivrez.

14En effet, ceux-là sont fils de Dieu qui sont conduits par l'Esprit de Dieu :

15vous n'avez pas reçu un esprit qui vous rende esclaves et vous ramène à la peur, mais un Esprit qui fait de vous des fils adoptifs et par lequel nous crions : Abba, Père.

16Cet Esprit lui-même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

17Enfants, et donc héritiers : héritiers de Dieu, cohéritiers du Christ, puisque, ayant part à ses souffrances, nous aurons part aussi à sa gloire.

L'entrée dans la vie pose la question de la dette. A qui dois-je la vie ?

2.       Face à l'avenir : épreuve de l'attente et espérance (Rm 8,18-27)

8,18J'estime en effet que les souffrances du temps présent sont sans proportion avec la gloire qui doit être révélée en nous.

Notre filiation est en devenir : la vie nous est totalement donnée, encore faut-il la vivre. Au prix d'un cheminement difficile dont nous ne sommes pas les maîtres. Il y a un écart entre l'entrée dans la filiation et la possession de l'héritage : cela crée en nous une tension et une souffrance. Des épreuves jalonnent la traversée de nos vies. Cependant, nous sommes tendus vers une révélation, en attente d'une révélation plénière : la création, les enfants de Dieu et l'Esprit attendent, rassemblés sous la triple figure des gémissements.

  • L'attente de la création

8,19Car la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu :

20livrée au pouvoir du néant – non de son propre gré, mais par l'autorité de celui qui l'a livrée –, elle garde l'espérance,

21car elle aussi sera libérée de l'esclavage de la corruption, pour avoir part à la liberté et à la gloire des enfants de Dieu.

22Nous le savons en effet : la création tout entière gémit maintenant encore dans les douleurs de l'enfantement.

·         L'attente des croyants

8,23Elle (la création) n'est pas la seule : nous aussi, qui possédons les prémices de l'Esprit, nous gémissons intérieurement, attendant l'adoption, la délivrance pour notre corps.

24Car nous avons été sauvés, mais c'est en espérance. Or, voir ce qu'on espère n'est plus espérer : ce que l'on voit, comment l'espérer encore ?

25Mais espérer ce que nous ne voyons pas, c'est l'attendre avec persévérance.

·         La prière sous l'aspiration de l'Esprit

8,26De même, l'Esprit aussi vient en aide à notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut, mais l'Esprit lui-même intercède pour nous en gémissements inexprimables,

27et celui qui scrute les cœurs sait quelle est l'intention de l'Esprit : c'est selon Dieu en effet que l'Esprit intercède pour les saints.

·         Le rôle de l'Esprit

Il vient à notre aide ; il intercède en gémissements ineffables ; il aspire à le faire selon Dieu.

Le dessein de Dieu (Rm 8,28-30)

8,28Nous savons d'autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, qui sont appelés selon son dessein. 29Ceux que d'avance il a connus, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d'une multitude de frères ;

30ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés ; ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

Un chant de reconnaissance (Rm 8,31-39)

8,31Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

32Lui qui n'a pas épargné son propre Fils, mais l'a livré pour nous tous, comment, avec son Fils, ne nous donnerait-il pas tout ?

33Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu justifie !

34Qui condamnera ? Jésus Christ est mort, bien plus il est ressuscité, lui qui est à la droite de Dieu et qui intercède pour nous !

35Qui nous séparera de l'amour du Christ ? La détresse, l'angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger, le glaive ?

36selon qu'il est écrit : A cause de toi nous sommes mis à mort tout le long du jour, nous avons été considérés comme des bêtes de boucherie.

37Mais en tout cela, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

38Oui, j'en ai l'assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Autorités, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, 39ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur.

Newsletter du 8 juillet 2021

Newsletter du 8 juillet 2021

Agenda Chapelle été 2021

 , ,

Les événements notables de cet été 2021 à la chapelle : La Messe avec la Fraternité Saint Laurent, la Fête de l'Assomption de la Vierge Marie, le traditionnel concert lyrique et sacré; la Messe de la Nativité de la Vierge Marie et l'Assemblée Générale de l'Association de Fidèles de la chapelle


Une exposition de peinture de Sergueï TOUTOUNOV

Une exposition de peinture de Sergueï TOUTOUNOV

a eu lieu du 8 au 13 juin 2021 de 14h 30 à 19 h

 

Un artiste réputé, habitué des lieux


La Fête des Rameaux – Dimanche 28 mars 2021

La Fête des Rameaux – Dimanche 28 mars 2021

L'Entrée Triomphale de Jésus dans le Cœur des Fidèles !

 , , ,

La bénédiction des Rameaux dans l'oliveraie des jardins sud de la chapelle